Député pressé

Dans une publication sur son compte Facebook, le député Mohamed Bouya Ould Cheikh Mohamed Vadel a déclaré implicitement que le député Dane Ould Ethmane a subi des pressions de la part de la présidente de l’union pour la Démocratie et le Progrès, Naha Mouknass, la ministre de l’hydraulique et de l’assainissement pour revenir à la commission d’enquête chargée d’éplucher certains dossiers de la dernière décennie. Selon le tonitruant député, la raison de ces pressions serait que la présidente de l’UDP et certains de ses dirigeants sont concernés par la gestion de cette période sur laquelle la commission parlementaire planchera. Naha Mint Mouknass ayant eu en charge sous le magistère de l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz plusieurs ministères dont celui de l’éducation nationale, de l’hydraulique entre autres. En plus de cela,  des sources parlementaires citées par Essahra rapportent que le groupe parlementaire de la majorité s’est réuni jeudi 6 février et a décidé de déléguer les députés El Khalil Ennahwi et Lalla Mint Chriv pour étudier leurs doléances avec les députés de l’UPR. Les sources ajoutent que le député Dane Ould Ethmane,  qui a annoncé il ya juste une semaine son retrait de la commission dont la composition a été faite de manière illégale, s’est rétracté ce lundi 10 février justifiant cela par des pressions qu’il aurait subies.

Le Calame

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire