SIEL 2020 : Nouakchott réduit sa représentativité, une riposte aux déclarations de Bourita ?

SIEL 2020 : Nouakchott réduit sa représentativité, une riposte aux déclarations de Bourita ? Yabiladi - Le ministre mauritanien de la Culture et de l’Artisanat a été le grand absent de la cérémonie d’ouverture, du Salon international de l’édition et du livre (SIEL) de Casablanca. Sa présence a été annulée à la dernière minute, indique l’agence mauritanienne d’information privée Alakhbar.

«Des instructions» seraient à l’origine de ce changement. Le ministre Sidi Mohamed Ould Ghaber a été remplacé par le désormais ancien secrétaire général du ministère. Celui-ci a été, d’ailleurs, limogé juste quelques heures avant qu’il ne prononce une allocution au nom de la Mauritanie, invitée d’honneur de la nouvelle édition du SIEL, ajoute la même source.

Ce revirement serait-il une riposte de la part des autorités de Nouakchott aux récentes déclarations du chef de la diplomatie du Maroc ?

Mardi, à l’occasion de l’examen des projets de loi portant délimitation des frontières maritimes du royaume à la Chambre des conseillers, Nasser Bouria a salué les bons liens de voisinage entre Rabat et Madrid, citant notamment les échanges commerciaux, la coopération sécuritaire, la lutte contre l’immigration et la guerre contre le terrorisme.

«Malheureusement, ces relations n’existent pas avec les voisins algérien et mauritanien», a-t-il déploré.

L’absence du ministre Sidi Mohamed Ould El Ghaber du SIEL contraste avec sa présence à la cérémonie d’ouverture de la première Semaine du Maroc en Mauritanie, organisée en décembre 2019.

Via cridem
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire