Un député : le marché relatif aux frais de séjour des pelerins mauritaniens en Terre Sainte a été accordé suivant le gré à gré

Le parlementaire Mohamed Bouya Ould Cheikh Mohamed Fadel a déclaré, que le marché relatif aux frais de   séjour des pèlerins mauritaniens en Terre Sainte a été accordé par voie clientelisme  et sans aucune transparence, soulignant qu’il doit être revu.

Ould Cheikh Mohamed Fadel a posé des questions aunt aux  conditions dans lesquelles ce marché  a été accordé, sans aucune annonce d’appel d’offres, demandant: Comment a-t-il été accordé? Qui a donné l’ordre de l’ accorder? Et pourquoi? Il a appelé le ministère des Affaires islamiques à l’annuler et à annoncer un appel d’offres garantissant aux pèlerins le meilleur service au moindre coût.

Ould Cheikh Mohamed Fadel a souligné que le cout de ce marché dépasse un milliard d’ouguiyas  provenant de  l’argent des pèlerins et non l’argent de l’État, rappelant que ces peleins  ont collecté cet argent  de diverses manières. Soit,  en vendant des parcelles de terrain, des vaches ou d’autres choses pour effectuer le Hajj et ne doit  pas être donc une affaire de clientelisme ou le  désir de quelqu’un, ou bien , faire lobjet d »échange d’intérêts  politiques.

Ould Cheikh Mohamed Fadel a appelé la présidence et le premier ministère à intervenir pour annuler l’accord et le conduire dans le respect de la loi, en annonçant un appel d’offres ouvert, dans lequel, sont choisis les meilleurs services aux prix les plus bas.

 

Source : https://alakhbar.info/?q=node/23077

Traduiot par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire