Heureux de retrouver Saïd

Mohamed Said Ould HomodiQue le Président Ghazouani ait décidé de faire construire un nouveau collège dans un quartier populaire est une bonne chose.

Qu’il ait choisi de donner à ce bâtiment le nom d’un grand monument, en le dédiant à feu Mohamed Saïd Ould Hemmedi, ajoute un grand « plus » à la portée symbolique de cet établissement.
Mohamed Saïd était un patriote sincère et un grand intellectuel, qui a consacré sa vie à la culture, à la littérature et aux droits de l’homme.
Tenter de faire son portrait, ici, sur une quelconque page de Facebook, ou simplement énumérer les grandes étapes de son parcours exemplaire, serait un exercice périlleux pour ma modeste « plume ».

Peu avant son départ, Saïd me disait que « notre groupe », entendez par là les fidèles lecteurs d’Adrar Info, devait sauver le journal, quitte à en faire une Société Anonyme, pour encourager la presse libre.
Allahoume er7amhou weghfir lehou we3fou 3anhou. Inna Lillahi we inna ileyhi raj3oun

 

Ahmed Yedaly
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire