Ould Abdel Aziz sera-t-il nommé à la tête de la Mission internationale d’observation en Libye?

Derrière des portes closes sur le continent, des consultations intensives ont lieu pour sélectionner un chef de la mission de surveillance du cessez-le-feu en Libye, au milieu d’une affirmation africaine selon laquelle la personne qui lui serait affectée par le biais du Conseil de sécurité proviendrait du  continent africain.

De hautes sources diplomatiques disent que certains présidents africains ont tendance à affecter l’ancien président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz à la mission et que son nom sera fortement proposé, lors du sommet prévu jeudi prochain à Brazaville.

Le sommet comprend les chefs d’Etat dela  haute commission  de l’Union africaine sur la Libye (Mauritanie, République du Congo, Mali, Afrique du Sud, Ouganda et Commission de l’Union africaine).

À Berlin, les parties internationales ont convenu de nommer une mission de surveillance du cessez-le-feu en Libye, accord dont les dispositions seront ratifiées, lors d’une session proche du Conseil de sécurité de l’ONU et qui contraindra  les parties belligérantes, à accepter une mission militaire,dont la  tâche consistera à établir des mécanismes de mise en œuvre et de surveillance du cessez-le-feu.

Le sommet de Brazaville sera  un moment important, pour adopter  ou bloquer la proposition , étant donné l’ambiguïté de la position du gouvernement mauritanien.

 

Source : http://adrar-info.net/wp-admin/post-new.php

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire