Un troisième journaliste a été arrêté pour avoir critiqué le président et ses collaborateurs

En  une semaine, les forces de sécurité de l’État ont arrêté un troisième journaliste , accusé d’être parmi les auteurs des vidéos, critiquant le président de la République Mohamed Ould Cheikh El-Ghazwany et certains de ses collaborateurs.

Des sources familiales rapportent à Zahrat Chinguit  que le journaliste Cheikh Ould El Maami a été arrêté par une force de sécurité de l’Etat, sans informer sa famille de l’accusation portée contre lui.

L’Appareil  de sécurité nationale a arrêté le blogueur Mohamed Ali Ould Abdel Aziz, le caméraman Abdou Ould Tajeddine et le journaliste Cheikh Ould El Mamy, accusés d’avoir monté  les vidéos « Al-Nahj », diffusés sur les réseaux sociaux et portant une vive critique du Président de la République et de certains symboles du systéme  politique.

 

Source : http://zahraa.mr/node/22517

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire