Indice de transparence 2020: la Mauritanie au 137e rang mondial et 4e au Maghreb

La Mauritanie se classe en arriére ,  au niveau mondial et au Maghreb,  dans le Rapport mondial, sur la transparence, publié hier, jeudi 20 janvier 2020.

La Mauritanie s’est classée 137e au monde avec seulement 28 points sur cent.Elle  est derrière trois de ses sœurs au Maghreb (Maroc, Tunisie, Algérie), selon le rapport de Transparency International.

La classification des pays par Transparency International est basée sur des données relatives aux comportements associés à  la corruption, détournement de fonds publics,abus de pouvoir pour des intérêts personnels et  favoritisme dans la fonction publique.

Certaines données mesurent également les mécanismes de lutte contre la corruption en place, tels que les mécanismes de responsabilisation pour les fonctionnaires corrompus, la capacité du gouvernement à mettre en œuvre des mécanismes qui améliorent l’intégrité, et des lois adéquates sur la divulgation financière et la prévention des conflits d’intérêts.

Les pays sont pixellisés en effectuant divers calculs sur ces données, pour atteindre un score final pour chaque pays de 0 à 100, et plus le score de l’indice pour le pays est élevé, moins le degré de corruption est observé avec lui, et le pays qui obtient le score de 100 pays est classé sans corruption.

L’organisation a confirmé que plus des deux tiers des pays ont obtenu des scores inférieurs à 50, avec une moyenne de notation de seulement 43. Depuis 2012, 22 pays ont réalisé des progrès importants, dont l’Estonie, la Grèce et la Guyane. Alors que 21 pays ont considérablement diminué, dont l’Australie, le Canada et le Nicaragua.

« L’absence de progrès réels contre la corruption dans la plupart des pays est décevante et a de graves répercussions négatives sur les citoyens du monde entier », a déclaré Patricia Moreira, directrice exécutive de Transparency International. « Nous avons l’occasion de mettre fin à la corruption et d’améliorer la vie des gens. Nous devons aborder la relation entre la politique et l’argent. » et tous les citoyens doivent être représentés dans la prise de décision. »
La Tunisie s’est classée 74e au niveau mondial avec 43 points, tandis que l’Algérie s’est classée 106e au niveau mondial avec 35 points, et la Libye s’est classée 168e avec 18 points.

Le Maroc se classe au 80e rang sur 180 pays, avec un score de 41 points, partagé par le Bénin, le Ghana, la Chine et l’Inde.

Arablement, les Émirats arabes unis se sont classés premiers (21 dans le monde), suivis par le Qatar (30 dans le monde), et l’Arabie saoudite s’est classée troisième arabe (51 dans le monde), Sultanat d’Oman (56 dans le monde), Jordanie (60 dans le monde), puis Tunisie (74) Dans le monde) et Bahreïn (77 dans le monde), au Maroc.

Au niveau mondial, le Danemark et la Nouvelle-Zélande ont pris la première place, tandis que la Finlande s’est classée troisième, suivie de Singapour, de la Suède et de la Suisse à la quatrième place, puis de la Norvège, des Pays-Bas, de l’Allemagne et du Luxembourg.

Il est à noter que les États-Unis d’Amérique sont sortis de la liste des vingt premiers pays, se classant 23e, 50e avec la France et Allemagne 9e. Alors que le Venezuela, le Yémen, la Syrie, le Soudan du Sud et la Somalie étaient classés à côté de la liste, respectivement.

 

Source : https://www.anbaa.info/?p=54654

Traduit par adrar.info

 

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire