La Mauritanie ne commente pas… Le Polisario et l’Espagne: Nous ne reconnaissons pas la loi établissant les frontières marocaines

A ce jour, il n’y a eu aucun commentaire officiel ou non officiel de la Mauritanie sur la décision du Royaume du Maroc de ratifier hier mercredi par le parlement du pays, deux nouveaux projets de loi relatifs à la démarcation des frontières maritimes avec la Mauritanie et l’Espagne.

Le ministère espagnol des Affaires étrangères a qualifié cette décision d ‘ »unilatérale ». La ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez, a déclaré dans un tweet publié sur son propre compte via « Twitter »: « Lors de nos précédents contacts avec le Maroc, nous avons convenu de ne pas définir unilatéralement les frontières maritimes », selon « Spoutnik ». .

La ministre espagnol a ajouté: « L’accord pour fixer les distances maritimes entre le Maroc et l’Espagne est toujours en suspens car il a été fait unilatéralement », soulignant que « cette étape nécessite un accord mutuel entre Rabat et Madrid conformément au droit international actuel »

. Hier mercredi, le Parlement marocain a approuvé deux lois étendent l’autorité légale du Royaume pour inclure l’espace maritime du Sahara occidental, sur lequel il existe un différend avec le « Front Polisario ».

Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération, a déclaré , avant d’approuver les deux textes : « Nous avons dû mettre à jour le système juridique national pour les zones maritimes ».

Il a ajouté: « Cette mise à jour fournirait une définition précise des zones maritimes sous souveraineté du Royaume du Maroc ».

Le Front « Polisario », a affirmé que « les deux lois approuvées par le Parlement marocain pour étendre l’autorité légale du Royaume à l’espace maritime du Sahara occidental, n’auront aucun effet juridique ».

Le responsable du Polisario, Mohamed Khaddad, a déclaré: « Le front qui exige l’indépendance du Sahara occidental, qui est contrôlé par le Maroc, considère que les deux lois que le Maroc a émises concernant l’espace maritime du Sahara occidental ne sont rien d’autre qu’un fléau de poudre  aux yeux , pour tromper l’opinion publique marocaine et n’auront aucun effet juridique. » Selon l’agence de presse sahraouie – affiliée au Front Polisario.

Il est à noter que les deux nouvelles lois définissent le domaine maritime, qui est sous souveraineté marocaine sur les océans méditerranéen et atlantique, y compris les eaux contestées des côtes du Sahara occidental, jusqu’à les frontières avec la Mauritanie.

Le Maroc propose l’autonomie des provinces du Sahara comme solution au différend sur le Sahara occidental (266 mille km2), tandis que le Front Polisario soutenu par l’Algérie rejette la proposition du Maroc et tient  à l’option d’un référendum d’indépendance du Maroc.

80% du territoire du Sahara ont  été occupés et sont situés  sous la souveraineté du Maroc, depuis le retrait colonial espagnol du Sahara en  1975.

 

Source : https://www.anbaa.info/?p=54624

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire