Une crise au Parlement entre le président et le questeur

 Le Parlement assiste ces jours-ci à une grave crise entre le président Cheikh Ould Baya et le questeur  Khattari Ould Hammadi, ce dernier rejetant une délégation de signature, accordé par le président  à  l’un de ses conseillers.

Le differend entre les deux hommes est apparu  lorsque le présient du parlement Cheikh Ould Baya a nommé comme son conseiller ,  l’ancien ministre de l’Emploi, Mohamed Lemine  Ould El-Mami, et lui a déléqgué pouvoir de signature des chéques et documents de fonctionnement du parlement, conjointement avec la signature du questeur.

Le président du Parlement, Cheikh Ould Baya, a adressé  des lettres aux banques commerciales leur consignant  la nomination de son conseiller  Ould El Mami.  Ce que le questeur  Ould Hammadi conteste.

Des sources  confirment que le questeur Ould  Hammadi, rejette la décision, sous prétexte qu’elle  est en contradiction avec les lois du Parlement, qui stipulent  que le président n’a pas le droit de céder ses pouvoirs, en ce domaine, qu’au questeur.

Source :https://www.alakhbar.info/?q=node/22782

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire