Les autorités s’expliquent sur les raisons de l’arrestation du blogueur Mohamed Ali ould Abdel Aziz

Les autorités s'expliquent sur les raisons de l'arrestation du blogueur Mohamed Ali ould Abdel Aziz Le ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation a déclaré que le citoyen qui a été arrêté dans la soirée du lundi 20 janvier 2020 est soupçonné d’avoir commis des actes relevant de la cybercriminalité, à travers l’utilisation d’un système d’information pour produire et publier des enregistrements contenant des insultes à l’encontre des ascendants d’autrui et des incitations au racisme et à la haine.

Selon un communiqué publié, mardi soir par le ministère, les procédures d’investigation et d’arrestation se sont déroulées conformément aux règles du code de procédure pénale qui garantit à tout prévenu les droits prévus par la loi.

Voici le texte de la déclaration:

Communiqué explicatif du ministère de l’intérieur et de la décentralisation :

« Suite à des informations diffusées sur l’arrestation, par les autorités sécuritaires dans la soirée du 20 janvier 2020, d’un citoyen en raison d’actes relevant de la cybercriminalité, le ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation tient à éclairer l’opinion publique sur les circonstances de l’affaire en déclarant que la personne concernée est soupçonnée d’utiliser un système d’information pour produire et publier des enregistrements contenant des insultes à l’encontre des ascendants d’autrui et des incitations racisme et à la haine, ce qui est contraire à nos valeurs morales, aux enseignements de notre sainte religion et aux lois en vigueur dans le pays.

Les autorités sécuritaires poursuivent les investigations sous la supervision du Parquet général.

Il convient de noter que les procédures d’enquête et tout ce qui en relève, comme l’arrestation, l’a été conformément aux dispositions du code de procédure pénale qui garantissent aux prévenus tous leurs droits y compris celui de comparaitre devant le juge compétent ».

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire