Une délégation marocaine en Mauritanie pour expérimenter le tourisme culturel

Une délégation marocaine en Mauritanie pour expérimenter le tourisme culturelSUne délégation d’hommes d’affaires, de professeurs universitaires et des activistes de la société civile marocaine est arrivée à Nouakchott dans le cadre d’un « tourisme culturel » en Mauritanie, avant de se rendre au Sénégal et en Gambie.

La délégation a effectué dimanche une visite de certains centres de la ville de Nouakchott, le musée national, la mosquée marocaine et son musée, le nouveau siège de l’université « Chinguetti Al Asriya » et a rencontré différentes personnalités culturelles de la capitale.

Dans une déclaration à Sahara Medias le chef de la délégation Mohamed Bou Karroum a dit que cette visite était destinée à découvrir les vestiges touristiques et culturels de la Mauritanie qualifiant ce voyage de début d’une expérience destinée à nouer des relations de partenariat nouvelle avec la société civile mauritanienne.

Cette délégation compte des professeurs universitaires, des hommes d’affaires dans différents secteurs comme par exemple l’agriculture, le bâtiment, les infrastructures foncières, des acteurs de la société civile et des membres du centre civil pour le développement des compétences au Maroc.

La délégation a signé un accord avec l’association des jeunes « sois un soutien » pour l’échange d’expériences et le centre marocain pour le développement des compétences s’est engagé à former les adhérents à cette association.

Dr Jemila Ziyan, membre de la délégation, dans une déclaration à Sahara Medias, a déclaré que ce qui l’a le plus marqué lors de cette visite était la diversité culturelle de la ville et les vestiges historiques découverts au musée national.

« En visitant le musée national, a encore dit Jemila Ziyan, nous nous sommes rendus qu’il existe une histoire ancestrale qui nous attire, comme maghrébins vers la profondeur du Sahara mauritanien et à Chinguetti, terre des savants.

Pour sa part, Brahim Houssni, membre de la délégation, a dit que « la particularité de ce voyage dans ce vaste espace où l’on découvre les belles dunes de sable, mouvantes comme si elles voulaient nous accompagner, nous rappelle ceux qui nous ont précédé et qui ont traversé ces grands espaces à dos de chameaux ou à pied ».

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire