Le congrés du forum de paix dans les pays musulmans sera-t-il élargi à cheikh Mohamed Al-Hassan Ould Deddew?

Le Palais des congrés Mourabitoun  dans la capitale, Nouakchott, abritera du 21 au 23 janvier 2020,le  premier  congrés organisé, par le Forum pour la promotion de la paix dans les sociétés musulmanes, en coopération avec le gouvernement mauritanien.

Le congrès , qui sera consacré à discuter du rôle de l’islam en Afrique et des valeurs de tolérance, de modération, d’incitation à la miséricorde et aux effusions de sang, sera l’occasion pour un  grand nombre des érudits  du pays, du continent noir , et certains savants  venant de pays arabes frères.

La conférence est l’occasion pour les étudiants demandeurs du savoir  d’écouter les cheikhs et les savants  spécialisés, qui ont une grande position dans le monde islamique, au moment où des milliers de personnes cherchant à lever le blocus imposé ,depuis un certain temps, contre le savant Cheikh Mohamed Al-Hassan Ould Deddew , en  lui accordant la place qu’il mérite dans toute conférence savante organisée en République islamique de Mauritanie,

Cela serait une occasion de transformer le  colloque, qui sera ouvert par le président Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani  en une station d’ouverture, de modération, de médiation et de partenariat, au lieu de consacrer l’exclusion, la marginalisation et la discrimination.

Le sponsor et organisateur du symposium,le respectable  cheikh Abdoullah Ould  Beya, est considéré commel’un des meilleurs esprits musulmans contemporains, et il entretient de bonnes relations avec tous les savants religieux à l’intérieur et à l’extérieur du pays.

Source :http://zahraa.mr/node/22436

Traduit par adrar.info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire