Les journaux israéliens préoccupés par le Tweet de l’ambassadrice Mint Aouva

Quatre lignes écrites par l’Ambassadrice  Mint Aouva ont embrasé les  cœurs racistes des partisans d’Ira de Nouakchott à Tel Aviv en passant par Paris.

Le lobby juif n’a pas laissé le tweet sous silence  et semble avoir interféré auprés du  ministère mauritanien des Affaires étrangères, afin de l’obliger  à contraindre Mint Aouva  à démissionner après avoir été classée par le mouvement Ira comme raciste et comme l’ennemi principal du sémitisme.

Dans ce contexte, le Times israélien a consacré une page spéciale pour parler du tweet et de ses répercussions, soutenant le régime mauritanien pour s’être opposé aux antisémites.

Mint Aouva  est ainsi devenue un bouc émissaire, parce qu’elle ne connaissait pas l’influence des lobbies juifs en Occident et partout.

 

Source : http://mauripress.net/node/2745

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire