Les travailleurs de la municipalité d’Arafat dénoncent l’arrestation d’un travailleur pour avoir « appliqué la loi »!

Un certain nombre de travailleurs de la municipalité d’Arafat ont déploré l’arrestation , par le Hakem de l’un des leurs et sa détention au niveau du bataillon de la garde nationale,sans inculpation, suivie de son  arrestation , de nouveau,aujourd’hui, jeudi, sans inculpation ni clarification apportée au conseil municipal voisin  .

Des employés de la municipalité d’Arafat ont déclaré au site Internet de Zahra Chinguit  que les policiers du commissariat  d’Arafat 1 avaient  arrêté l’employé de la commune , Naji Ould Abdel Kader, sur ordre du Haem , et l’avaient emmené à l’unité des gardes de la moughataa, pour le détenir pendant des heures, avant sa libération.

Les sources ont déclaré que les raisons de la crise, sont dues ,au fait que le Hakem est  intervenu, en faveur d’une personne influente , après que l’équipe spéciale de supervision de la municipalité eut arrêté ses travaux de  construction, pour n’avoir  pas  payé les frais de construction.

Les travailleurs ont déclaré que la garde nationale avat libéré le travailleur mercredi soir, mais la moughataa l’ a convoqué aujourd’hui, jeudi, et il est toujours dans ses bureaux sans aucune enquête, interrogations  ou réception par les responsables administratifs , soulignant que la moughataa  traite la municipalité comme un opposant politique, et non comme un service public qui fournit un service à la population conformément aux lois régissant la décentralisation en Mauritanie.

 

Source : http://zahraa.mr/node/22428

Traduit par adrar.info

 

 

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire