Hodh Echarghi : la grève paralyse le plus grand établissement de santé de la Wilaya

En raison du différend entre la direction de l’établissement et ses employés,l’hôpital régional du Hodh Echarghi  connait une grève générale  des infirmières, qui  , pour des raisons pratiques et de sécurité, exigent  deux personnes pour assurer la garde de nuit, plutôt qu’une seule infirmière  .

Des sources de Zahra Chinguit disent que les autres  infirmiers ont soutenu  les demandes légitimes des infirmières, rejetées par la direction de l’institution ,sans en connaître les raisons.

Les grévistes disent que les problèmes de sécurité sont légitimes, en ce  que, la réalité de la garde de nuit nécessite plus d’une personne et que l’effectif du  personnel de santé est à mesure  de couvrir les nuits de la semaine.

Il n’est pas acceptable que  la direction   durcisse  sa position, ou use de  l’intimidation, menaçant  de réduire les salaires, pour tenter de faire fléchir  les agents  en grève,depuis  deux nuits.

Zahra Chinguetti n’a pas pu communiquer avec l’administration de l’hôpital pour connaître les raisons de leur  décision controversée.

 

Source : http://www.zahraa.mr/node/22387

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire