La chaîne TV « Al Barlemanya (parlementaire) » a repris ses émissions et à sa tête Ould Nemine (Protocole d’accord)

 Une source proche de la télévision mauritanienne a révélé au journal « anbaa. Info » qu’un nouvel accord entre la direction  générale de la « télévision mauritanienne » et la présidence du Parlement, selon lequel la chaîne « Parlementaire » reprendra la diffusion sous la tutelle technique du « Al Mouritanya  » mais  une ligne éditoriale sous la supervision  d’une commission parlementaire.

L’accord exige également le retour de l’écrivain journaliste Sidi OuldNemine  à la tête de la chaîne «Al Barlemanya».

Et dans les articles contenus dans le nouvel accord signé entre l’Assemblée nationale (parlement) et la télévision officielle (Al Mouritanya ), premièrement – les deux parties se sont mises d’accord sur un mécanisme de coopération et de coordination qui contribuerait au développement de la chaîne « parlementaire ».

Deuxièmement – L’Assemblée nationale a le droit exclusif de visualiser, produire et programmer la chaîne «Parlementaire» et, en conséquence, a le monopole de l’image et du son pour couvrir tous les travaux et activités du Parlement.

Troisièmement – Les deux parties procéderont à un inventaire complet de toutes les fournitures et équipements techniques acquis pour la chaîne « Parlementaire », et cet inventaire sera joint à l’accord de coopération actuel, car il en fait partie intégrante. Ces équipements  seront mis à la disposition de la chaîne « Parlementaire ».

Quatrièmement – Un siège sera fourni dans le bâtiment du Parlement pour les studios de la chaîne «Parlementaire». Les conceptions des studios seront incluses, ainsi que les  spécifications techniques des équipements relevant des pouvoirs de l’Assemblée nationale, en consultation avec la télévision Al Mouritanya .

Cinquièmement – Le matériel acquis par l’Assemblée nationale fait partie intégrante de sa propriété, tandisque les équipements  acquis par la Télévision mauritanienne lui appartiennent également .

Sixièmement: le Parlement paie les salaires, les indemnités et les encouragements des employés mis à la disposition de la chaîne Al-Barlemanya . Le Parlement approuve une liste de ces travailleurs et en avertit  la télévision Al Mouritanya.

Septièmement  – Le directeur général de la télévision mauritanienne nomme le directeur de la chaîne «Parlementaire», après approbation de l’Assemblée nationale. De plus, ses fonctions ne peuvent être résiliées que sur la demande ou avec l’approbation du parlement.

Huitièmement – En raison des nécessités du fonctionnement régulier , la chaîne « Parlementaire » a le droit d’accéder librement à toutes les ressources (humaines et matérielles) qui sont fournies par le bouquet de Al Mouritanya .

Neuvièmement : un comité parlementaire d’orientation des programmes de  la chaîne « Parlementaire »est mis en place . Ce comité est composé de cinq députés.

Dixièmement – Les membres du comité directeur sont nommés par le bureau de l’Assemblée nationale, en tenant compte du pouvoir représentatif des pôles politiques à l’Assemblée nationale.

Onzièmement  – Cet accord constitue le cadre juridique de la coopération entre l’Assemblée nationale et la télévision mauritanienne.

Douzièmement  – Tout différend lié à l’interprétation des articles de cet accord sera réglé de manière amiable.

 

Source : https://www.anbaa.info/?p=54281

Traduit par adrar.info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire