Fonds d’aide publique à la presse privée: Toujours la complaisance

Fonds d’aide publique à la presse privée: Toujours la complaisanceLe Calame – 375 organes de presse privés admis à bénéficier de l’aide publique, vont se partager une enveloppe globale de 20 millions de MRU, selon une annonce du Comité de Gestion et de Distribution, faite jeudi.

Dans les détails, l’aide publique à la presse privée en Mauritanie va toucher 255 sites, 111 journaux, 11 radios et 5 chaînes de télévision. Cette annonce du Comité de Gestion et de Distribution de l’Aide Publique à la Presse Privée est diversement appréciée dans le milieu.

Ainsi, certains éditeurs dénoncent « un choix de complaisance et un gonflement artificiel du contingent », dans un environnement où les journaux à parution régulière se comptent sur le bout des doigts réduisant drastiquement l’appui aux bénéficiaires légitimes.

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire