SY Abdoulaye : On ne peut pas continuer à se moquer du peuple

L’image contient peut-être : SY Abdoulaye, gros plan‘’Il ressort des sorties véhémentes de Mohamed ould Abdel Aziz un sentiment de frustration et de regret sur le choix porté par l’ex-président sur son désormais ancien ami Ghazouani.’’
L`histoire ne pardonne pas, le général Aziz a semé son fameux ‘’ best friend’’ l`autre général Ghazwani et il a récolté la trahison, la déception et des larmes à se remplir les deux mains ; (à l`image de Bouamatou qui avait semé le général Aziz et a récolté à prendre la fuite …).
On ne peut pas continuer à se moquer du peuple, de la République et de ces institutions …. Car ce qu’un président ou un leader sème, c’est aussi ce qu’il récoltera.

En effet, celui qui sème pour sa chair et son intérêt personnel récoltera de sa chair et le self Fish la destruction.

Mais celui qui sème pour l’esprit de la justice, de la tolérance, de l’égalité, du peuple récoltera de cet esprit la vie et le respect éternelle ainsi que la reconnaissance de toute la nation.
Le général Aziz durant tout son règne a pris en otage le système social de notre nation, ces richesses, diviser les citoyens pour détruire tout travaille ou retrouvaille d`ensemble pour la construction de la liberté, l’égalité et la fraternité entre les Mauritaniens.
Le général Aziz n`a jamais cru aux Mauritaniens ou à notre riche diversité pour l`aider à trouver des solutions aux injustices, à l’égalité des chances et à tous ces autres sujets qui arrivent jour après jour et qui restent sans solution à cause d’une politique de discrimination et de clientélisme trop souvent pratiquée dans les institutions de la République.
L`histoire ne pardonne pas : Un président ou un leader soit il sort par la grande porte ou par le petit trou …

SY Abdoulaye
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire