Le congrés de l’ «UPR» sera suivi d’un autre congrés crucial pour les soutiens de Ghazouani

Le secrétaire général du Parti (au pouvoir) , l’Union pour la République, le ministre du Pétrole Mohamed Ould Abdel Fattah, a déclaré ,dans son discours d’ouverture, de  la reprise du congrés du parti aujourd’hui samedi 28 décembre à Nouakchott. qu’un congrés  « crutial », auquel  tous les acteurs politiques soutenant le président de la République, Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, sera convoquée à Nouakchott.

Ould Abdel Fattah n’a pas précisé la date de cette manifestation.

Le congrés  a commencé par une allocution  du Secrétaire général du Comité provisoire de l’Union pour la République, Mohamed Ould Abdel Fattah, dans laquelle il a salué les militants et les adhérents du parti, appréciant la présence qualitative et distinguée qui reflète l’ouverture et l’afdhésion à ce ,en tant que plateforme de démocratie, de solidarité, de synergie et d’ouverture.

Il a rappelé l’engagement des responsables des  fédérations , derrière le programme de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani et leur implication dans la mise en œuvre de son  programme et ses engagements.

Le nombre de délégués dépasse plus de deux mille délégués représentant plus d’un million de membres à l’issue de la campagne d’adhésion menée en 2018.

Les congréssistes devraient voter neuf amendements :

1. Changer le slogan du parti de (unité, justice, action) en (unité, justice, développement).

2. Augmentation du nombre des membres du Conseil  national de 120 à 220 membres.

3. Augmentation du nombre de membres du Bureau exécutif de 21 à 31.

4. Le vote pour le bureau exécutif se fera en levant la main, sur proposition d’un comité de nomination composé de cinq membres  désigné par le chef du parti. L’article 16 original prévoyait un vote secret.

5. Augmentation du nombre de députés proposés par le  chef du parti de quatre à cinq.

6. Augmentation du  nombre de membres titulaires de droits dans le conseil national  en ajoutant le bureau de l’Assemblée nationale ,les chefs des conseils régionaux, le président de l’Association des anciens parlementaires, le président et les membres du bureau permanent de l’Association mauritanienne des maires, le président du Comité des sages et les chefs des associations  régionales des  maires.

7. Établir un nouveau système financier pour le parti.8. Dissolution du bureau politique du parti, ce bureau qui avait été formé lors de la dernière réforme du parti, et a été chargé d’élaborer la politique du parti, de le relier au gouvernement et de le diriger.

9- Création du Conseil des sages

Au cours de cette session, le conseil natioanal sera élu, dont  le président du parti et ses cinq adjoints .

Les membres du Bureau exécutif seront votés demain, dimanche, lors de la première session du conseil  national qui se tiendra dans l’ancien palais des congrès.
Source :https://www.anbaa.info/?p=54124
Traduit par adrar.info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire