Autour du Repas de Noel chez une famille chrétienne de Mauritanie.

L’image contient peut-être : 8 personnes, personnes souriantes, personnes assises, table et intérieurNous avons eu l’honneur , mon frère Gemal et moi , en compagnie de notre frère et Ami Ahmed ould lefqih ..d’être invités à partager le Repas de Noel cette année 2019 de l’ère chrétienne chez les Hatti .
Notre cher Ami , Gabriel Hatti .le père de cette aimable famille chrétienne intégrée , lui même natif de Boghė Escale, où ses parents ,d’origine libanaise habitaient la seule maison à étage des années 50 et qui fait , par son brillant parcours en tant que grand commis de l’Etat ,partie de l’Histoire de la République islamique de Mauritanie , a tenu à nous intégrer, durant un moment d’inoubliable bonheur , dans son fabuleux empire familial.
Il y avait avec nous autour de la table qui a été bien garnie dans le strict respect de la tradition musulmane en vigueur en Mauritanie , outre Maurice le frère ainé de Gabriel , Madame Gabriel née Nadia Al jafari , leur fils Jamil et son épouse Emerentine et leurs petits enfants lilah , Mira , Pierre Abel , joseph ..
Il y’avait , par dessus tout , l’illustre leader de l’opposition historique Monsieur Ahmed ould Dadah et son épouse à l’allure princière Brigitte Daddah ..
Bien difficile de restituer une ambiance qui pourrait faire l’objet d’un roman de la vie mais de cette atmosphère romanesque que nous avons vécue , je dois dire que l’homme politique qui incarnait, pour moi dans une époque de ma vie , le sens opposé de mon combat politique ( Ce que ni lui ni moi nous ne regrettons ) m’a impressionné par son côté naturel , sa personnalité authentique et sa captivante culture . notamment sa passion pour le coran et la poésie arabe.
C’était , l’occasion pour moi de  » confesser  » à Madame Ahmed ould Daddah , mon admiration personnelle , partagée par de nombreux Mauritaniens, pour la dignité, avec laquelle elle se comporta durant les épreuves endurées par son Mari
Cette grande dame avait, en effet , souffert en silence et sa discrétion , quelque part , maraboutique avait , quelque chose d’impressionnant..
Autour de la table , les grands débats ont été lancés, la Trinité et l’unicité, l’histoire en Général et l’histoire des religions, en particulier ont été convoquées , la grande histoire de l’humanité, les petites histoires de Nouakchott, les illustres personnages de l’islam et de la chrétienté se sont fait invités…
Parmi ces Invités , le Poète du prophète Mohamed PSL , Hanssan ben Thabit s’est fait distingué à travers un beau poème que le President Ahmed ould Daddah récite par coeur et pour raison !
Ce poème composé en la présence du rigoriste Calife Omar Ben Al khatab, constitue un véritable hymne à l’amitié sans frontières ainsi qu aux valeurs humaines telles que la gratitude et la fidélité et équivaut d’après ce que j’ai , une fois entendu de la bouche du regretté érudit cheikh Mohamed Salem ould Addoud , à une fatwa motivant la tolérance qui nous unit et nous réunit et qui prouve que les fanatiques qui parlent au nom de l’islam n’ont rien compris!

L’image contient peut-être : 8 personnes, personnes souriantes, personnes assises, table et intérieurL’image contient peut-être : 5 personnes, personnes souriantes, personnes assises, table, salon et intérieur

Abdel Kader Ould Mohamed
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire