Aicha Amar : Les palais sont traitres

لحظة طرح عريضة حجب الثقة عن حكومة الوزير الأول يحي ولد أحمد الوقف“Sois prolixe, tu deviens saint”, ainsi prédisent les exégètes, ceux, peu rompus aux questions ésotériques, mais pertinents, quand il s’agit d’opportunités.
Je m’en vais, donc tester mes pouvoirs mystiques, et recruter à l’occasion des talibes. Les inscriptions sont ouvertes aux intéressés.
A propos de la scène politique actuelle, j’assure, sans doute aucun, que ces pompeuses initiatives exigeant un troisième mandat, ne sont que manœuvres afin d’assurer un retour, un jour, ..
Des preuves de l’attachement du peuple à son guide, à étaler à l’opinion nationale et internationale., légitimer le comeback.
Voiler, ce qui se trame derrière les rideaux opaques des états majors, en amusant la galerie, par ces soirées carnavalesques.
Mais, les palais sont traîtres, dès que l’on s’en éloigne d’un pouce, on S’engouffre en l’espace obscure de l’incertitude.
Ainsi sont les intrigues du pouvoir., depuis Hammurabi à nos jours.
Un souvenir du 22 Décembre 2018, qui confirme mes dons de prédicatrice.

 

Aicha Amar
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire