Français out, langues nationales welcome dans l’hémicycle ? Par Samba Thiam

Français out, langues nationales welcome dans l’hémicycle ? Par Samba ThiamSamba Thiam – L’information relayée par rapide-info qui fait dire au président de l’Assemblée que, désormais, les langues nationales seraient les seules en usage dans l’hémicycle, reste à confirmer. Et si elle s’averait exacte que faudrait -il en penser ?

D’abord se réjouir que l’on se propose d’ accorder, enfin, dans le futur, plus d’attention et de valeur aux langues pulaar, sooninke et wolof. Ensuite faire remarquer que les choses sérieuses demandent souvent un temps de réflexion, mais aussi de transition .Toutes les réformes qui avaient été conçues et appliquées, sans transition, dans la précipitation, ont échoué.

Enfin faire remarquer que si l’initiative s’appliquait, elle répondrait au double souci d’équité et de justice sociale pour consacrer, dans les faits, la reconnaissance de notre diversité culturelle.

Mais ajouter, que par-dessus tout, nous devons rester vigilant pour ne pas tomber dans le piège de la « ghéttoisation » à l’assemblée, et pour se faire, exiger du gouvernement qu’un socle, solide, soit posé, qui passe par leur officialisation à traduire à plusieurs niveaux :

-au niveau de l’école où elles seront enseignées et introduites dans les examens et concours, pour corriger l’inégalité structurelle du système éducatif actuel.

-au niveau de l’administration, toute l’administration, où elles auront cours dans les rapport avec les administrés… Avec comme- support naturel- la mise en place d’une véritable la décentralisation.

Affirmer la personnalité authentique de la Mauritanie, renforcer son unité à travers l’officialisation des langues nationales fut, par le passé, une option du CMSN. Mais quelle fut l’évolution de cette noble tentative ?

Sans détermination sérieuse, sans volonté politique réelle qui embrase tous les aspects de la question, on ne pourra rien construire de durable…

Or la façon cavalière dont cette initiative-si elle existe- a été prise à pied levé, laisse penser qu’elle manque non seulement de réalisme , mais surtout ne repose, de surcroît, sur rien de véritablement pensé avec le sérieux requis…Alors c’est soit un piège grossier tendu, soit une idée aventureuse, fantaisiste émise, juste pour amuser la galerie , comme on sait si bien le faire chez nous !

Mais bon, wait and see!

Samba Thiam

21 decembre 2019

via cridem

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire