La Mauritanie gagnerait à jouer la carte du plurilinguisme (Ambassadeur de France)

La Mauritanie gagnerait à jouer la carte du plurilinguisme (Ambassadeur de France)La Mauritanie a « tout à gagner, à mon avis, à jouer la carte du plurilinguisme en développant le français au côté de l’arabe et non pas en mettant ces langues en concurrence», a déclaré Robert Moulié. L’ambassadeur de France à Nouakchott s’exprimait dans une interview à Alakhbar à publier prochainement. « S’il n’est pas cité dans la Constitution mauritanienne, l’usage du français est une réalité liée à l’histoire de la Mauritanie, poursuit le diplomate français. Je comprends que certains, pour des raisons identitaires ou politiques, n’apprécient pas cette réalité. Mais cette réalité est là, c’est un acquis.

Ce constat fait, plutôt que de poursuivre un combat à mon avis démodé, pourquoi ne pas considérer le plurilinguisme comme une véritable richesse, une ouverture au monde, en particulier pour la jeunesse, dont une partie étudie dans les pays de la Francophonie ?»

Pour Robert Moulié, « dans ce domaine, mieux vaut être pragmatiques que de rester prisonniers de combats d’arrière-garde ou de lectures idéologiques. »

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire