Agression au siège du Mécanisme National de Prévention de la Torture

Agression au siège du Mécanisme National de Prévention de la TortureHourriyamédia - La Comptable du Mécanisme National de Prévention de la Torture aurait été agressée par le Président Mohamed Lemine Hales et la Secrétaire générale du MNP Mme Hindou Gueye, rapporte le site arabophone, Hourriyamédia, consulté lundi par Cridem.

Le site explique que « abusant de ses pouvoirs d’ordonnateur de budget, du Mécanisme National de Prévention de la Torture Mr Mohamed Lemine ould Haless a refusé de débloquer les frais budgétaires pour les visites des lieux de privation de liberté à l’intérieur du pays ».

Poursuivant, Hourriyamédia affirme que M. Haless aurait « décliné de payer aux membres leurs primes trimestrielles prévues par le décret 2016/110 article 4, alors qu’il s’est fait payer lui-même ainsi que la secrétaire générale Mme Hindou Gueye leurs primes ».

« Ces montants bloqués de plus de dix millions d’ouguiya (10.000.000) ont donné des idées au président du MNP et à la secrétaire générale. Ils ont alors décidé de s’attribuer la somme, en émettant un chèque que la comptable a refusé de signer puisqu’il ne figure sur aucune rubrique budgétaire », souligne Hourriyamédia.

« Pour se faire, la comptable du MNP a exigé une délibération de l’Assemblée Générale du MNP (ce qui est la voie légale pour une quelconque dépense de budget), là-dessus furieuse Mme Hindou Gueye lui arracha le chéquier des mains, profère insultes et menaces, assistée du Président du MNP », raconte Hourriyamédia.

Aux dernières nouvelles, la comptable agressée a porté plainte devant sa hiérarchie, le ministère des finances, qui a convoqué Mr Hales et la secrétaire générale Mme Hindou Guèye.

Par Hourriyamédia
Traduit de l’Arabe par Cridem

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire