Ambassadeur de France: la sécurité en Mauritanie s’améliore et la zone rouge se rétrécie

« Les résultats obtenus par les autorités mauritaniennes sur le plan de la sécurité sont meilleurs en comparaison  à la situation dans certains pays de la région », a déclaré l’ambassadeur de France Nouakchott Robert Moulié.

L’ambassadeur Robert Moulié a expliqué dans une interview accordée à Alakhbar.info  qui sera publiée incessamment,  que cette amélioration a permis de revoir les consignes  et de réduire l’étendue des  zones rouges qui étaient jugées  dangereuses pour les étrangers, visitant la  Mauritanie. Pour ce faire, il a  exhibé  des cartes géographiques qui montrent l’évolution constatée sur le terrain , ces dernières années.

Moulié a déclaré que le meurtre de quatre touristes français  près d’Alac en 2007 « était provocateur, et a exigé  que l’attention des ressortissants français soit alertée , par le biais des conseils fournis aux voyageurs, afin qu’ils évitent  la ville d’Aleg et ses environs, où le ciblage terroriste a eu lieu ».
Dans son interview , l’ambassadeur de France a estimé que la Mauritanie « a malheureusement connu une période difficile de son histoire, qui s’est étendue de 2005 et peut-être avant, au cours de laquelle elle a connu  les événements de fin 2007 . Période qui  s’est  prolongée jusqu’en 2011. »

Il a ajouté que depuis 2011, la Mauritanie a pris des mesures « pour assurer la sécurité de ses  frontières et de son territoire , grâce aux  performances sécuritaires et militaires mauritaniennes d’une part, et en coopération d’autre part, avec les partenaires, dont la France, mais  aussi – et c’est important – par le  dialogue  ouvert par les autorités religieuses avec les adeptes d’un certain discours.  »

 

Source : https://www.alakhbar.info/?q=node/21983

Traduit par adrar.info

 

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire