Mecanisme d’alerte précoce dans les Wilaya du sud et de l’est de la Mauritanie

Les mesures avancées ont été initiées par les autorités régionales des Wilaya du sud et de l’est de la Mauritanie (Gorgol et les deux Hodh)  qui visent à établir un système national d’alerte rapide et d’échange d’idées, de préparation et de planification pour répondre aux chocs d’urgence.

Dans ce contexte, les autorités de chacune des capitales des wilayas  susmentionnées ont organisé un atelier ,en coopération avec le Programme alimentaire mondial et la Banque mondiale, à l’intention des autorités administratives, des chefs des départements techniques, des maires et des représentants des organisations de la société civile.

L’atelier, qui a été lancé séparément dimanche à Kaéidi et Aioun , a pour objectif de consulter sur deux jours, les modalités d’une campagne de communication organisée par les acteurs locaux ,sur les mécanismes de mise en place d’un tel organisme national et d’assurer l’implication des différents acteurs dans celui-ci.

Selon une source officielle, l’atelier comprend des exposés  sur le contexte général et les justifications de la mise en place de cet organisme, en plus de la présentation du schéma des organismes décentralisés affiliés à l’agence à établir dans le pays.

Selon une source officielle, l’atelier comprend des présentations sur le contexte général et les justifications de la mise en place de cet organisme, en plus de la présentation du schéma des organismes décentralisés affiliés à l’agence à établir dans le pays.

 

Source : https://www.anbaa.info/?p=53718

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire