Derrière les strass de la fête, .. le leg.

L’image contient peut-être : ciel, montagne, plein air et naturel’inchiri, wilaya riche, une population pauvre, par population, on entend les  » autochtones », ceux, qui sont restés au  » front  » bon gré mal gré, sans bénéficier des « retombées » de l’exploitation minière de leur terroir, mise a profit dès le début des années quarante .

Sa capitale régionale, Akjoujt est une ville « highlander », qui vécu plusieurs vies, selon l’exploitant ou le propriétaire. ( la MICUMA, la SOMIMA, la SAMIN, la MORAK, Et .. MCM ) Ainsi, des français aux canadiens en passant par des emirati, CHERIKEU, pompeuse appellation locale type des différentes sociétés minières, qui se relayèrent au guelb Mogrein, ne fut d’aucun « apport » significatif au développement réel de cette ville . On note de timides réalisations, insignifiantes, voir ridicules comparées aux recettes réalisées de l’extraction des minerais,
Akjoujt passa de l’âge du cuivre a l’âge d’or, sans toutefois, connaître « d’ère « de prospérité .

 

L’image contient peut-être : ciel, montagne, plein air et nature

Photo guelb oumgrein, aux riches entrailles renferme des gisement de divers minérais.

Aicha Amar

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire