Tourisme de mauritanien, en Mauritanie….(Photos)

L’image contient peut-être : une personne ou plus et plein air« C’est prouvé : prendre des vacances est bon pour l’espérance de vie »

 

L’offre aux  mauritaniens  de passer agréablement des  vacances dans leur  pays, est devenue  à la portée de n’importe quel citoyen, soit il seul ou en famille.

L’expérience de plus de vingt ans de tourisme organisé dans l’Adrar  Mauritanien ,  les avancées technologiques et la stabilité politique du pays, en ont  créé  les conditions favorables.

Parmi  les facteurs  à prendre en considération, on peut  citer :

1. Une tarification standard des  couts de : . Transport (location de véhicules légers, 4X4  ,    minibus rapide ou taxi-brousse…)   .

. Hébergement (Hôtels, auberges, campings  restaurants, maison d’hôtes , tikit ou tente aménagés  dans les oasis)

.Main d’ouvre spécialisée (sortie de plusieurs promotions de guides, cuisiniers, serveurs, interprètes, formés dans  les centres et lycées techniques).

2. Le dessin et l’expérimentation  de nombreux  circuits touristiques, dans toutes les régions du pays et en n’importe quelle saison, sécurisés par des postes de contrôles, positions militaires et surveillance aérienne.L’image contient peut-être : 1 personne, plein air et nature

3. Le développement exponentiel des moyens de communication (cartes géographiques électroniques, photos satellite, GPS, cartouches SOS, Téléphone portable, réseaux sociaux etc..)

En Mauritanie, deux saisons sont consacrées aux vacances : l’été et l’hiver

En été : la fermeture des établissements  scolaires ,conduit la plupart des familles à « s’expatrier », quittant leur lieu de résidence habituel ou de travail, à destination  d’autres  lieux « dépaysants  ».

S’il s’agit d’un déplacement de  familles, les destinations les plus indiquées, , en cette période, parfois de canicule ,sont les  régions  du fleuve (Trarza, gorgol , Brakna, Guidimagha)  et Dakhlet Nouadhibou, en raison de leur climat océanique ,clément.L’image contient peut-être : ciel, plein air et nature

Les régions de l’Adrar et du Tagant sont, paradoxalement,  plus  prisées, pour cause  des bienfaits de  la Guetna (cueillette de dattes fraiches).

Si le vacancier est  Solo, l’expérience du   Boutilimitois , un saisonnier de l’Adrar, semble être ,désormais adoptée ,par la plupart  des « viveurs » mauritaniens ou  les « Ne vois-tu pas qu’ils divaguent dans chaque vallée »  (أَلَمْ تَرَ أَنَّهُمْ فِي كُلِّ وَادٍ يَهِيمُون)

Le monsieur  d’Iguidi, adopte la démarche : «  maximum  de confort,au moindre cout financier  » .

Il  dispose de sa voiture  personnelle,  dans laquelle, il a rangé ses vêtements et équipements de couchage.  Et  au gré, de ses désirs, il passe chaque matin, dans une  Oasis et commande, auprès d’une maison d’hôtes -non compris  le bonus  de l’hospitalité  traditionnelle mauritanienne- une Tigli3a (plat de dattes fraiches), un atagine (casse-croute) et un thé ,  lui coutant  , tout au plus :  200 N- Um .

Pour éviter les frais d’hébergement,  il passe la sieste sous l’ombre des palmiers et les nuitées en plein air.L’image contient peut-être : ciel, montagne, plein air et nature

L’après midi, avant le coucher du soleil, il commande, dans un autre lieu, pour environ 100 N-Um : Une Tigli3a et une Bouillie (N’Ché) bien digestes. Le soir, il se fait voir dans un lieu de distraction, avant d’aller se coucher à la belle étoile, sur une dune. Rebelote les jours suivants…

En Hiver, les pâturages luxuriants, les animaux  bien gras, les récoltes  des champs abondantes, après les pluies d’été, attirent de nombreux mauritaniens, surtout à destination des régions de l’Assaba et des deux Hodhs.

Les familles qui quittent  les centres urbains  pour rejoindre les campagnes, y débarquent avec bagages, enfants et domestique .Le train de vie quotidien de la ville est remplacé par :

- du « consommé naturel  » et comportement à  la traditionnelle ( feu de bois au lieu de gaz butane, Aich , cous cous au lait frais, Belakh et niébé trempé , au lieu de riz et macaroni à la tomate )

- et une quiétude du corps et de l’esprit (coucher à l’air libre et silence plat dés 22 H ).

Pour les vacanciers libres, l’expérience de mon autre ami  Zouératois , a séduit  bon nombre de compatriotes dont moi-même.

Comme la plupart d’entre nous, il a des amis occidentaux qu’il a connus ,en Mauritanie ou dans leur pays d’origine, quand il y étudiait. Lesquels  sont généralement  envoutés par le Climat, paysages et population  de la Mauritanie .L’image contient peut-être : ciel, plein air et nature

Chaque année, d’un commun accord et profitant des vols directs, à tarif préférentiel, entre Paris et Atar , il programme  avec ses amis étrangers ,une semaine( ou quinze  jours) de vacances, dans le désert mauritanien.

Les circuits se font ,soit, par véhicules 4X4, pour qui, veulent visiter le maximum de sites touristiques en Mauritanie. Plus le nombre du groupe participant  est élevé, plus le cout de l’aventure, par personne est moindre.

Le record a été battu, il y’a deux ans, par un groupe mixte (mauritaniens et européens) qui a parcouru, toute la Mauritanie en 15 jours , à raison d’un jour par Wilaya.

Ou bien,  le circuit se passe en randonnée chamelière. La plus appréciée et qui m’a le plus, marquée car je la pratique, régulièrement, depuis trois ans.

Il s’agit d’un groupe de 4 à 6  participants, accompagnés d’un guide professionnel, un cuisinier, un chamelier et au moins, trois dromadaires : Un , avec selle (Rahla), pour qui ne veut pas marcher. Un, transportant le matériel de couchage (tente, matelas etc) et un transportant le matériel de cuisine.

Levée à 7H , petit déjeuner, marche au rythme du plus lent, le guide expliquant ,en cours de route, le paysage, la faune et la flore.

Pause vers 10 H . Quelques pas, puis , pique-nique à midi ,sous l’ombre  d’acacias ou  grotte d’une montagne. Sieste.L’image contient peut-être : 2 personnes, montagne, plein air et nature

Vers 17H, re- marche, puis bivouac et nuitée, au clair de lune, sur une dune, plateau  montagneux ou reg plat.

En 7 jours, des escarpements montagneux sont gravis, des océans de dunes sont traversées, des paysages panoramiques  diversifiés, sont scrutés, des silences plats sont écoutés, des ciels bleus étoilés  et  coucher de soleil filmés , des bouffées d’air pur sont aspirées à grandes gorgées, des blagues et anecdotes sont échangées.

L’image contient peut-être : table, nourriture et intérieur

« C’est prouvé : prendre des vacances est bon pour l’espérance de vie »

N’hésitez plus …Faites comme l’équipe Adrar.info !!!

A bientôt !

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire