Atar : Un avion marocain privé, transportant la délégation marocaine, participant au festival Chinguetti

Sur l’aéroport international de la ville d’Atar, capitale de laWilaya de  l’Adrar dans le nord de la Mauritanie, atterrira samedi 9 novembre, un avion spécial marocain ,transportant le ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, porte-parole du gouvernement marocain, Hassan Abiaba, à la tête de la délégation du Royaume, à la neuvième édition du festival des villes anciennes, qui commence dimanche (10 novembre) dans la ville historique de Chinguetti.

Le gouvernement mauritanien a officiellement désigné le Royaume du Maroc en tant qu’invité d’honneur du festival Chinguetti auquel devrait assister le président Mohamed Ould Cheikh Ghazouani.

Selon Anbaa. Info , le gouvernement mauritanien et l’ambassade du Maroc à Nouakchott, redoublent d’efforts, pour présenter , dans le cadre de la nouvelle version du festival, des spectacles artistiques mettant en lumière les aspects historiques communs, entre la République islamique de Mauritanie et le Royaume du Maroc, et expositions d’artisanat traditionnel de Fès, Marrakech et d’autres villes historiques du Maroc.

La partie mauritanienne compte s’inspirer  directement  de l’expérience  marocaine, notamment à travers les sessions et séminaires qui seront organisés sur des thèmes liés à la préservation du patrimoine et à la réhabilitation des villes anciennes, ainsi qu’à la maintenance des manuscrits.

À la mi-juin dernier , la Mauritanie était l’invitée d’honneur du festival de la saison de Tan Tan et a participé avec une délégation conduite par le ministre de la Culture de l’époque, porte-parole du gouvernement, Sidi Mohamed Ould Maham, qui, s’exprimant lors de l’événement sur l’espace culturel reliant la Mauritanie et le Maroc,  a déclaré:

« Cet espace s’étend du nord, au coeur  du Bilad Souss  et de ses villes pleines de science et de gratitude jusq’au sud du fleuve  Sanhaja 5sénegal) , où les royaumes du Fouta et l’empire  desAl mamy au pays Tekrour ,

Passant par  la montagne Lemtouna et ses villes savantes : Chinguetti, Ouadane et Azouguii, point de départ des Almoravides et où se trouve le sanctuaire de l’Imama Al Hadramy.
Il s’étend à l’ouest de l’archipel de Tidra et Tanit, où se trouve le Ribat d’ Ibn Yassin Jazouli et Yahya ibn Brahim El Kaddali, jusqu’ à Tombouctou et Ghadamès aux frontières du fleuve Niger,
En passant par lempire du  Ghana, les villes du irou rou, Walata, Tizgit, Kuombi Saleh, Tichit et les royaumes des moulethemines (enturbanés) d’Aoudagghost. ”

 

Source : https://www.anbaa.info/?p=52981

Traduit par adrar.info

 

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire