CVE : poursuite de la mue en parti politique

La Coalition Vivre Ensemble (CVE-issue de la mouvance nationaliste noire), qui a soutenu la candidature de Kane Hamidou Baba à l’occasion de l’élection présidentielle du 22  juin 2019 en Mauritanie, donnera bientôt naissance à un parti politique, selon une déclaration rendue publique mardi. Kane Hamidou Baba, rappelle-t-on, a recueilli près de 9% des suffrages à l’occasion de ce scrutin dont les résultats ont été contestés par les 4 candidats de l’opposition.

Le Conseil Présidentiel de la CVE  annonce « avoir adopté une charte au cours d’une réunion qui a clôturé 3 mois de concertations, de discussions et de propositions. Les  partis politiques, les organisations de la société civile et les groupes de  personnalités indépendantes ont décidé de consolider leur coordination par la formalisation de la Coalition Vivre Ensemble (CVE) qui devient ainsi une structure permanente dotée d’organes d’orientation et de gestion ».
Les signataires de  cette déclaration sont le Mouvement Pour la Refondation (MPR), PMRC-Arc en Ciel, le Front Unitaire Républicain et Démocratique (FRUD), le Parti pour la Liberté,  l’Egalité et  la Justice (PLEJ). La déclaration cite également parmi les signataires des organisations  de la société civile et des  personnalités indépendantes.
A signaler qu’un parti politique comme l’Alliance pour la Justice et la Démocratie/Mouvement pour la Réconciliation (AJD/MR), et des organisations telles que les Forces Progressistes pour le Changement (FPC) et Touche Pas à Ma Nationalité (TPMN), ont marqué leur désaccord par rapport à la mutation de la CVE en parti politique.

 

Le Calame

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire