Deux mille ouguiyas pour couvrir le festival des villes anciennes en Mauritanie

Le gouvernement mauritanien a officiellement décidé d’allouer 2 000 Ouguiyas   à des médias privés en échange d’un voyage dans la ville historique de Chinguetti, de couvrir régulièrement le Festival des anciennes  villes, dans sa version actuelle et de rester sept jours pour couvrir l’événement culturel.

Cette question a suscité une vive controverse dans les milieux médiatiques  du secteur et a entraîné le boycott, par  toutes les chaînes privées et  la plupart des sites Web, de l’événement le plus important depuis l’arrivée au pouvoir du président Mohamed Ould Ghazwani il y a trois mois.

Selon des sources de Zahra Chinguit, la majeure partie du budget du  festival , a été consacrée à la location de maisons, à l’hébergement, à la location de voitures, aux équipes artistiques venant de toutes les régions du pays et parfois de pays voisins  et à la production de clips publicitaires.

Source : http://zahraa.mr/node/21693

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire