Le nouveau président mauritanien s’inspire de la gouvernance de la cinquième République française

Le nouveau président mauritanien, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a appliqué   la méthode de conduite des affaires  du gouvernement ,tous les « 100 jours », qui a débuté dans la Ve République française, avant d’être mise en vigueur , par certains chefs de gouvernement dans différentes parties du monde.

La période de « 100 jours », qui est maintenant en vigueur en Mauritanie, a été approuvée , par un document présidentiel ,envoyé par le cabinet  du président, Mohamed Ould Cheikh Ghazouani, le 31 octobre 2019 ,au Premier ministre Ismail Ould Bedda Ould Cheikh Sidya.

La période de « 100 jours » – comme l’ explique  le document – sert de cadre à l’examen et à la vérification des résultats des activités  de tous les secteurs gouvernementaux de l’État, afin de les examiner avant qu’il ne soit trop tard et qu’il soit impossible de remédier au déséquilibre ou au dommage causé par tel  secteur ou telle  institution.

Le document présidentiel fixe  au 10 novembre, la date limite, pour la communication des résultats des activités  gouvernementales dans les « 100 jours ». Lesquels résultats doivent etre  être présentés au président Mohamed Ould Cheikh Ghazouani.

Une source privée a confirmé au journal « anbaa. Info » que la plupart des secteurs gouvernementaux ont envoyé, par courrier électronique, les résultats de leurs travaux, au cours de la période de « 100 jours » passés .

La source n’a pas exclu que certains de ces résultats ,soient présentés au gouvernement ,lors de sa réunion hebdomadaire du jeudi 7 novembre.

 

Source : https://www.anbaa.info/?p=52901

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire