La Mauritanie se dirige vers l’élaboration de listes « terroristes » nationales

La Mauritanie se dirige vers l'élaboration de listes Essahraa - Plusieurs ministres ont commenté jeudi en fin d’après-midi les résultats du conseil des ministres.

Dans ses explications à propos du projet de décret relatif à la formation, attributions, organisation et fonctionnement du Comité national de lutte contre le terrorisme, le ministre de la Justice Dr Haimoud Ould Ramdhan a indiqué que ce comité vient compléter le dispositif juridique de lutte contre le terrorisme dans toutes ses formes, soulignant qu’il comprend des attributions, entre autres, l’élaboration des listes des personnes dont la participation au financement du terrorisme ou aux armes de destruction massive est prouvée.

Il a ajouté que le comité est chargé également d’ajouter ce genre de personnes à ces listes et d’élaborer les listes nationales et de traiter l’ensemble des problèmes relatifs aux listes des Nations Unies tenues par le Conseil des Nations Unies et dans lesquelles il demande la collecte de ces financements et biens liés à ce genre de personnes.

Le ministre a souligné en ce qui concerne la stratégie nationale d’accès à la justice que l’accès à la justice est fondé sur l’égalité devant la loi et il s’agit là d’un pilier fondamental de l’édification de l’Etat de droit, indiquant que cette stratégie quinquennale est une première concrétisation de la politique sectorielle de la justice.

Il a ajouté qu’elle comprend quatre importants axes pour faciliter l’accès à la justice. Il s’agit de l’aide juridique, de l’aide judiciaire, la coordination entre les aides juridiques et judiciaires et le financement du fonds national de l’aide judiciaire.

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire