Lancement d’un projet d’eau et assainissement dans les deux Hodhs

Un projet d’eau et assainissement dans les deux Hodhs portant sur la réalisation de 51 adductions d’eau et 157 latrines publiques au niveau de 107 localités, dans le cadre d’une approche devant profiter à 500 localités dans d’autres wilayas du pays, a été lancé, mercredi à partir de Néma, par la ministre de l’hydraulique et de l’assainissement, Mme Naha Mint Hamdy Ould Mouknass.

Finance à hauteur de 12 millions euro par l’agence française de développement(AFD), le projet devra permettre le renforcement de la gouvernance du secteur de l’eau et de l’assainissement.

Il s’inscrit dans le cadre de la composante urgente portant sur la réhabilitation de 49 réseaux d’eau et l’amélioration de la qualité des services au profit des citoyens.

Dans son discours pour l’occasion, la ministre de l’hydraulique et de l’assainissement a précisé que l’amélioration des infrastructures essentielles des services et la satisfaction des besoins croissants des citoyens partout où ils se trouvent s’inscrit dans le droit fil des orientations définies par le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazwani, dans des engagement auxquels s’attèle le gouvernement du Premier ministre, Monsieur Ismaïl Ould Bedda Ould Cheikh Sidiya, à travers d’ambitieux programmes.

‘’Pour concrétiser cette vision et dans le cadre de ce programme, le département de l’hydraulique et de l’assainissement œuvre pour l’actualisation de sa stratégie à l’horizon 2030 pour l’attente des objectifs du développement durable par la découverte davantage des ressources hydriques, la maitrise et l’exploitation des eaux souterraines et l’amélioration de l’action des établissements, le renforcement des capacités administratives et le développement des réseaux’’, a souligné la ministre.

Au sujet des réalisations accomplies dans le domaine, la ministre a précisé que son département apporte des solutions, dans le cadre d’une approche efficace, aux besoins croissants des populations en eau et en assainissement à des prix accessibles.

Elle a noté que 78000 citoyens de bénéficier des services de l’eau et plus de 170.000 citoyens des services de l’assainissement dans les milieux rural et péri-urbain dans les deux Hodhs dans le cadre de ce projet, qui s’inscrit dans le cadre du programme urgent de développement et l’investissement prioritaire annoncé à Nouakchott, le 6 septembre 2018 à Nouakchott par les pays du Sahel.

La ministre a enfin remercié l’AFD pour le soutien qu’elle apporte aux efforts de développement en Mauritanie, surtout en matière d’accès à l’eau et au service de l’assainissement.

Auparavant, le maire de Néma, M. Sidi Mohamed Ould Mohamed, a souligné, dans son mot de bienvenue, l’intérêt de ce projet qui va contribuer significativement à l’amélioration de la qualité des services de l’eau et de l’assainissement ses zones d’intervention.

Quant à l’ambassadeur de France à Nouakchott, SEM. Robert Moullié, il a apprécié les efforts de développement en Mauritanie, surtout en matière d’accès à l’eau et l’assainissement, compte-tenu de leur impact sur la vie quotidienne des citoyens.

Il a ajouté qu’avec ce projet les conditions de vie des populations bénéficiaires seront considérablement améliorées.

La cérémonie a donné lieu à des exposés sur les objectifs et retombées du projet, présentés par le directeur de l’hydraulique et le représentant du G5 Sahel.

La cérémonie d’inauguration s’est déroulée en présence du wali du Hodh Echarghi, du président du conseil régional et du directeur de l’AFD.

 

AMI

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire