BS Bouleiba : DES EMOTIONS REELLES QUE JE ME PERMETS DE PARTAGER AVEC VOUS

Dans quelques jours, un nouveau 28 novembre : quelle signification lui donner aujourd’hui ?De nos frontières Nord et Sud,nous recevons des images et des témoignages poignants, terribles et qui font chavirer le coeur de tout être de chair et de raison.

J’ai souvent écrit sur ce theme.Si je recidive, c’est parce ce phénomène a atteint des limites insoutenables, dans sa férocité et la multiplication de ses champs d’actions.

Tout ceci est provoqué par le terrorisme et les guerres civiles qu’il allume ,en jouant sur les instincts grégaires de communautés qui cohabitent ensemble depuis toujours.

Au Nord comme au Sud, ce sont des pays frères et voisins ,avec lesquels nous partageons des liens de sang,de religion,de culture, de coutumes et de composition sociale pluriethnique.

La situation créée en Libye a fragilisé  la sécurité de tous les états maghrébins et africains voisins.

Selon les spécialistes ,que seuls trois pays:la Mauritanie,le Senegal et le Maroc sont encore prémunis mais si les autres foyers ne sont pas éteints, par le phénomène des dominos ,un jour ils seront atteints.

Ces images d’apocalypse m’incite a dire:
1-La communauté internationale qui dit que la guerre contre le terrorisme est sa premiere priorité, doit prendre conscience de l’ampleur du phénomène qui fait tache d’huile.

Deux actions doivent être menées simultanément:

1:Une resolution rapide du conflit en Libye, qui a impacté pour 80% de ce qui s’est passé au sahel et au maghreb:armes et munitions les plus sophistiquées et des milliers d’hommes bien entraînés qui étaient la garde rapprochée de FEU GHADAFI.une aide massive en armes et en formation et meme en hommes de troupes à tous ses pays.

2:Le G5-Sahel dont la communauté internationale a salué l’avènement ,doit avoir les moyens de sa mission et ne pas rester dans sa situation actuelle d’être au milieu du gué.

Ses bataillons peuvent aider a renforcer le dispositif sécuritaire dans leurs pays respectifs.
Les Gouvernements et les peuples doivent savoir qu’on est à une période cruciale de l’histoire de nos pays,nous devons poser des actes forts pour conforter nos cohésions intérieures ,gage d’une fortification solide de nos fronts intérieurs et extérieurs.
 »La plus grande victoire qu’un homme ou un peuple peut remporter sur lui même. c’est celle de vaincre ses propres d »mons »

MERCI A TOUTES ET TOUS

Brahim Salem Ould  Bouleiba

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire