DIRCAB du PM Mint Dahhy : il y a 12 ans, il était une fois la plus jeune bachelière de Mauritanie (Bond dans le temps)

C’était le 31 aout 2007 : L’effort hautement récompensé : un cheque de 3 millions d’Um sur instruction du Président de la République et une attestation de distinction du ministère de l’Education

 

La ministre de l’Education Mme Nebghouha Mint Mohamed Vall a présidé aujourd’hui dans son bureau la cérémonie de remise du don octroyé sur instruction du Président de la République pour récompenser les intenses efforts de la famille Mohamed Ould Dahi, lesquels avaient entouré leurs enfants, notamment leur fille Vatimetou Mint Dahi- la plus jeune bachelière de Mauritanie pour l’année scolaire 2006-2007, du plus grand soin.

La cérémonie de remise s’est déroulée en présence de son homologue de la Promotion Féminine, de la Famille et de l’Enfant, Mme Vatimetou Mint Khattry, du Secrétaire Général du ministère de l’Education M. Aly Fall et du Directeur du PNDSE M. Abdel Weddoud Kamel ; aux côtés bien sûr des parents de la lauréate et de quelques journalistes.

D’emblée, la ministre de l’Education a loué l’importance accordée par la famille Ehl Dahi à l’éducation de leurs enfants qui selon elle « doit servir de modèle pour toutes les autres familles mauritaniennes ». Plus loin, Mme Nebghouha Mint Mohamed Vall a ajouté : « il n y a pas un meilleur service qu’on peut offrir à ses enfants qu’une bonne scolarité capable de garantir l’avenir de l’enfant ».
Par la suite, elle expliqué que la cérémonie de félicitations d’aujourd’hui- à la différence des autres organisées pour les mêmes raisons- porte essentiellement sur la remise de l’enveloppe d’encouragement et d’incitation que le Président de la République M. Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi a voulu donner aux parents Ehl Mohamed Ould Dahi pour récompenser leurs efforts constants dans la saine scolarisation de leurs enfants.

Il s’agit d’une assistance financière de 3 millions d’Um délivrée sur les comptes du PNDSE. Un montant dont le Président de la République est convaincu de la bonne affectation, étant donné que malgré leurs modestes moyens, Ehl Dahi ont plus investi toutes ces années leurs revenus dans l’achat des livres et le paiement des frais d’enseignement à domicile. D’ailleurs, selon Mohamed Ould Dahi : « le Président de la République m’avait promis cette aide, tout en m’exprimant qu’il est rassuré de sa bonne utilisation ».

La ministre de l’Education Nationale a par la suite décerné à la famille « une attestation de distinction » représentant « le prix de la plus jeune bachelière de Mauritanie pour l’année scolaire 2006-2007 ».

 

De son côté, la Ministre de la Promotion Féminine, de la Famille et de l’Enfant, Mme Vatimetou Mint Khattry dont le département a déjà organisé plusieurs cérémonies similaires dont celle de la remise des prix aux lauréates pour cette année présidée par le Premier ministre, a renouvelé elle aussi ses félicitations à la famille dont la fille participe actuellement à un campement d’été organisé au Maroc ; avant de réitérer la détermination des autorités à accompagner les familles dans leurs efforts pour offrir à leurs enfants une bonne éducation aussi bien scolaire que sociale.

 

On ne peut terminer sans ajouter que la Première Dame Khattou Mint El Boukhary a tenu elle aussi ces dernières semaines à exprimer à sa manière ses félicitations et son encouragement à la famille Ehl Dahi.

C’est tout de même ce qui ressort des propos de Mohamed Ould Dahi qui a trouvé dans la main tendue de la présidente une volonté sincère de reconnaître les énormes efforts consentis par ce foyer pour entourer toute une progéniture d’une bonne éducation. Ceci est d’autant plus si l’on sait qu’il s’agit de quatre enfants ayant obtenu le bac sciences naturelles et lettres modernes bilingues à l’âge de 12 et 13 ans dont cette très jeune bachelière.
Il est sûr aussi que les parents de la famille peuvent désormais se réjouir grandement de l’attitude des autorités sur tous les niveaux : Présidence et ministères, face à l’effort qu’il ont consenti.

En effet, avec un chèque de 3 millions d’ouguiyas et autant d’attestations et de prix de distinction, les parents peuvent désormais être plus rassurés pour l’avenir de leur enfant qu’ils ont voulu voir un certain moment bénéficier d’une bourse. Avec une telle enveloppe et des parents qui investissent dans l’éducation, Vatimetou Mint Dahi pourra bien rééditer l’exploit dans le supérieur et disposer d’autant d’atouts pour se faire admettre dans les universités les plus prestigieuses de l’Europe.

 

 

Mohamed Ould Mohamed Lemine

mdhademine@yahoo.fr

Cridem

 » Titre source :

Famille de la plus jeune bachelière de Mauritanie pour l’année scolaire 2006-2007

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire