Convocation du Cheikh Ridha par la justice mauritanienne…Maitre Fatimata M’Baye s’en mele…

Image result for Cheikh RidhaDes sources concordantes rapportent qu’aprés avoir reçu et pris connaisance des mobiles de  la plainte déposée, par le club des créanciers de Cheikh Ridha, le  tribunal commercial de Nouakchott a adressé aujourd’hui, lundi  21 octobre ,une convocation à  ce dernier , en vue de l’écouter

Il importe de noter que pour présenter leur dossier devant les tribunaux ,  les créanciers se sont constitués en deux groupes :  Ceux qui ont les moyens de payer présentement un avocat.

Les autres qui ne disposent pas de moyens , Maitre Fatimata M’Baye s’est portée volontaire à introduire leur dossier et à les defendre devant les tribunaux.

Les sources  indiquent que  l’avocat du premier groupe Maitre Sid’El Moctar   a introduit l’affaire auprés du parquet et suite à cela , Cheikh Ridha a été convoqué .

Tout comme , sur demande des créanciers,le meme avocat  a  introduit ,auprés du parquet  une requete , pour exiger l’interdiction de voyager aux cinq complices de CheikhRidha qui s’occupaient directement des transactions immobiléres et qui constituaient  les veritables interlocuteurs des créanciers.

Il s’agit de Moustapha Ould Beddy (actuellement détenu pour raison d’une autre affaire de crédit) ,Mohamed Mahmoud Ould Beddy ,  Cheikh El Ghady ,Abdellahi Ould Beddy et Hamma.

Les crénciers , espérent que cette fois , Cheikh Ridha se présenterait physiquement au tribunal , pour permettre le cours du processus judiciaire de l’affaire , qu’ils souhaitent, de tout leur coeur ,voir aboutir en leur faveur.

 

Par ailleutrs et toujours dans le cadre de leurs démarches, en vue d’accelerer et trouver une solution favorable à leur épineux probléme, les créanciers , par la voie de leur présidente Lekhoueyr Mint Daf  ,  ont adressé une lettre au président de la république Mohamed Ould Ghazouani ,  lui demandant  d’ accorder une audience  aux membres du bureau , afin de l’éclairer davantage, sur les tenants et aboutissants de cette facheuse  affaire  qui n’a que trop durer

 

Redaction adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire