Course vers un parti politique dont le programme est conforme à celui du président Ould Ghazouani

Une large couverture médiatique a été accordée  , dimanche soir,par la presse officielle d’Etat , à une  réunion  organisée par un  parti politique récent  qui accueille de nouveaux membres.

Le surprenant -selon certains commentateurs locaux-c’est que  l’agence mauritanienne d’informations, officielle (AMI)  a rapporté la couverture d’une activité qu’organise un parti politique non dirigé par le parti au pouvoir (Union pour la République). Lequel est confronté à une crise et une rupture interne ,depuis l’arrivée au pouvoir le 1er août 2019du nouveau président de la République, Mohamed Ould Cheikh Ghazouani qui s’est concrétisée par l’appel de certains de ses partisans , à la création d un nouveau bras politique ,autre que celui dirigé par l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz.

Selon l’agence de presse officielle, le Parti Al Islah  a organisé dimanche soir, à  l’hôtel Khater, au centre de la capitale Nouakchott, une rencontre au cours de laquelle il a annoncé l’adhésion d’un groupe de cadres à ce parti.

Le président du parti, Mohamed Ould Ahmed Salem Ould Talebna, cité par l’agence de presse d’Etat a déclaré : « L’adhésion de cette constellation de cadres différents ,est un ajout qualitatif au parti Al Islah, qui œuvre à contribuer à la construction de l’État mauritanien, sur la base de la justice et de son attachement aux idéaux et aux grandes valeurs. »

Il a souligné que les objectifs sur lesquels était fondé le parti Al Islah recoupaient le programme électoral du président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El-Ghazwani, dans divers domaines tels que la réforme du système éducatif national et la lutte contre l’injustice et la marginalisation, par exemple.

L’agence a également déclaré que les membres du groupe rejoignant le parti avait déclaré que : « Leur adhésion  au sein du parti Al Islah est le résultat d’une évaluation de toutes les composantes de la scène politique nationale, soulignant que ce parti est un pionnier dans ses principes et ses positions de soutien du président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh Ghazouani.

Et leur volonté de travailler dans le cadre de ce parti pour respecter les engagements pris par le Président de la République annoncé dans son programme électoral, qui ouvre à la Mauritanie une véritable option pour consolider la démocratie et accélérer les efforts de développement global. »

Il s’agit de la première activité politique déclarée, organisée par un parti appartenant à la majorité  au pouvoir, depuis que les hauts dirigeants de cette majorité ont réclamé la formation d’un nouveau parti au pouvoir sous l’autorité du président Mohamed Ould Cheikh Ghazouani, si le Parti de l’Union Pour la République (UPR) à  majorité des députés, tient à rester sous la coupole  de l’ancien président.

 

Source : https://www.anbaa.info/?p=52540

Traduit par adrar.info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire