Commentaire algérien sur les déclarations d’un haut responsable disant que le Sahara est marocain et attaquant le « Polisario »

Une déclaration publiée vendredi par une organisation algérienne, se réclamant : « Comité national algérien pour la solidarité avec le peuple sahraoui », a critiqué les déclarations enflammées ,publiées hier, par l’ancien secrétaire général du Parti du Front de libération en Algérie, Ammar Saadani, affirmant que le Sahara occidental est un territoire entièrement marocain et appelant les autorités de son pays à arrêter immédiat le  financement du Front Polisario.

L’organisation « a vivement critiqué les déclarations d’Ammar Saadani, publiées hier, dans le journal algérien TSA « tout à propos de l’Algérie « , le décrivant comme un fou  complètement anti-sahraouie ».

Et qu’«Il est le seul président de l’Assemblée populaire nationale Algérienne  à ne pas avoir reçu son homologue sahraoui en 2015».

Le communiqué décrit Saadani comme « un agent marocain qui a réussi à s’infiltrer dans les hauts postes de commandement de l’Etat algérien, expliquant que le Polisario est plus haut  que lui ».

La déclaration indique que les commentaires de Saadani « constituent une véritable trahison de la section de novembre et  complètement contraire  à la position officielle de l’Algérie ».

Dans une interview accordée à un journal local algérien, l’ancien secrétaire général du Front de libération Saadani a déclaré: «Historiquement, je considère vraiment que le Sahara est marocain et rien d’autre. Il a été retiré du Maroc à la conférence de Berlin. À mon avis, l’Algérie, qui verse beaucoup d’argent à l’organisation appelée Polisario depuis plus de 50 ans, a  payé un prix très élevé sans que l’organisation fasse quoi que ce soit ou ne sorte du goulot d’étranglement. »

« Par conséquent, les relations entre l’Algérie et le Maroc sont plus importantes que ce problème et les circonstances le justifient, car il y a un nouveau président et un changement de régime tunisien. L’Algérie est au bord des élections et son  système est en train de changer. La Libye est également en train de se transformer. Cela pourrait conduire à la renaissance du Grand Maghreb. »conformément aux vœux des anciens du  FLN ainsi que par les partis nationaux au Maroc, en Algérie, en Tunisie et en Afrique du Nord. »

« Je considère que la question du Sahara devrait se terminer et  qu’il faut ouvrir les frontières . Les relations entre l’Algérie et le Maroc doivent etre rétablies parce que l’argent versé au Polisario, dont les responsables  séjournent dans  les immenses hôtels depuis 50 ans,   irait mieux  dans les villes algériennes telles que Souk Ahras, Eggs, Tamanrasset et d’autres. C’est ma position, que certains soient en colère ou non.

Selon les observateurs, les déclarations du responsable algérien posent  plus qu’un point d’interrogation,d’autant plus qu’il est présenté comme affilié au chef d’état-major de l’armée algérienne, le lieutenant général Ahmed Kayed Saleh.

Saadani a beaucoup défendu Qaid Saleh dans le même dialogue et a estimé que « la chute de Qaid Saleh est la chute de l’État ».

 

Source : https://www.anbaa.info/?p=52476

Traduit par adrar.info

 

 

 

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire