Hodh El Gharbi : Une délégation pour convaincre l’administration de sauver la plus ancienne école de l’Aoukar

Les habitants du village d’Agdernit, dans la municipalité d’Oum Lahyadh , dans le hodh ElGharbi , ont envoyé, à la veille de la rentrée scolaire,  un comité de sept personnes à  Aioun capitale de  la Wilaya  afin de sauver de destruction, l’ école la plus ancienne de la région de l’Aoukar,

La délégation envisage de rencontrer le directeur régional de l’éducation  afin de le convaincre à envoyer  un enseignant pour l’école de la région, après cinq années de délabrement  et l’absence fréquente du seul enseignant chargé d’enseigner les classes dans cette école.

Meimina Mint Reggadad a déclaré que l’école du village avait été transformée d’un centre de rayonnement ,en une école en délabrement  . L’absence continue d’enseignants affectés à cette école, fut tragique  pour la population ces dernières années.

Certains parents d’élèves ont été poussés à envoyer leurs enfants au Hodh Echarghi   (Aweinatt Ezbel, Timbedgha ), tandis que d’autres  sont rendus victimes de  la réalité amère, en raison du manque de ressources financières et de la difficulté de déplacer des familles entières vers des régions éloignées.

L’école, située dans la municipalité d’Oum Lahyadh (à 80 km d’ Aioun ), a déjà  formé , depuis son ouverture, les années 80 ,plusieurs élèves devenus , par la suite, diplômés dans plusieurs domaines , notamment des professeurs d’enseignement supérieur et secondaire, des médecins, des ingénieurs et des enseignants.

Au cours de la dernière décennie, toutefois,cette école a été affectée par le manque et  l’absence   d’enseignants.

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire