Le choix de la langue française par Biram Ould Abeid plutot que l’arabe suscite une controverse en Mauritanie

Le député mauritanien Biram  Dah Ould Abeid, dirigeant du mouvement anti-esclavagiste Ira, a décidé, après sa rencontre avec le président Ghazouani,  de commencer sa conférence de presse, par  s’exprimer en français, en évitant la langue de son pays. Langue arabe officielle.

L’événement a suscité une controverse à l’intérieur de la salle de conférence , entrainant  des nombreuses critiques formulées dans  la presse arabe et dans certaines pages de sites de réseaux sociaux.

Quelqu’un a commenté l’incident en ces termes: « Je suis surpris que l’acte odieux ,provienne d’une personnalité  qui a recueilli plus de 18% des voix des Mauritaniens, lors des élections présidentielles du 22 juin 2019. »

 

Source : https://www.anbaa.info/?p=52161

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire