Le chef d’état-major de la garde nationale mauritanienne expose à Paris le rôle sécuritaire des chameliers

Au cours d’un séminaire organisé au siège de l’UNESCO à Paris, le -général de division Misgharou  Ould Agoueizi, chef d’état-major de la Garde nationale mauritanienne, a passé en revue le rôle de sécurité, joué par la division Jamala (chameliers) de son secteur

Ould Agoueizi a souligné, lors du séminaire organisé le mardi 01 octobre 2019 ,sous le titre: « Sécurité et développement dans la région du Sahel », que la division Jemala  (chameliers)  joue un rôle important dans la stratégie mauritanienne de lutte contre le terrorisme.

Le chef d’état major  a souligné l’importance de développer la logistique de la division des  Jemalas,  afin de lui permettre de jouer un rôle plus efficace, en soulignant ses capacités en matière de reconnaissance et de divulgation d’informations.

Ould Agoueizi a déclaré que les approches de la lutte contre le terrorisme dans la région du Sahel devraient s’appuyer sur  differents  moyens traditionnels  et  modernes.

Il a également estimé que les organisations terroristes s’appuient également sur les méthodes traditionnelles pour tenter de dissimuler des éléments faciles à détecter en adoptant des moyens traditionnels plus que des moyens modernes.

L’ancien ministre des Affaires étrangères, Ahmed Ould Teguedi, Cissé Mint Baidah, l’ambassadeur de Mauritanie auprès de l’UNESCO et le journaliste Hassan Ould Labat, ont assisté à ce séminaire, ainsi que de nombreuses personnalités d’organismes européens et africains s’intéressant aux questions de sécurité et de développement au Sahel.

 

Source : https://www.alakhbar.info/?q=node/20551

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire