La justice renvoie un notaire à la prison

Le juge d’instruction de la Cinquième Cour a déféré le célèbre notaire Chamkh Ould Saleh à la prison centrale de Nouakchott pour usage de faux.

Des sources de Zahra Chinguit ont déclaré que le notaire est  accusé d’avoir rédigé un contrat falsifié  et d’avoir violé les règles juridiques en matière d’écriture  de contrats commerciaux en Mauritanie.

La question controversée a explosé après une dispute entre un jeune homme proche du notaire et un courtier dans la capitale, Nouakchott,à propos de la vente d’une voiture, après que le propriétaire ait  demandé le prix convenu.

Des sources de Zahra Chinguett ont nié l’existence d’un désaccord entre le notaire et le juge ou d’un traitement antérieur au cours duquel , une  décision a été prise par celui-ci concernant le notaire Chamekh Ould Saleh.

Le groupe  social du notaire s’active afin de résoudre le problème avec les autorités responsables du ministère mauritanien de la justice.

Cependant, le juge maintient la validité de sa décision et refuse d’accorder à Ould Saleh une liberté provisoire , dans l’attente de la résolution de l’enquête concernant  le dossier dont il dispose  actuellement.

 

source : http://zahraa.mr/node/21374

traduit par adrar.info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire