Ce que se sont dits le président de la république et les représentants de la colonie mauritanienne aux USA

Ce que se sont dits le président de la république et les représentants de la colonie mauritanienne aux USALe président mauritanien Mohamed O. Cheikh Ghazouani, lors de son séjour à New York a rencontré certains représentants de la colonie mauritanienne aux Etats Unis, devant lesquels il s’est engagé à associer les mauritaniens de l’étranger au développement du pays et à réviser la loi relative à la double nationalité.

Le président de la république a longuement évoqué avec ses interlocuteurs un point sur lequel ils s’étaient attardés, celui relatif au besoin de la Mauritanie d’un bond qualitatif, à l’image de ce qui s’est produit dans certains pays qui étaient économiquement faibles les années 90, comme les Emirats arabes Unis, le Rwanda et la Malaisie qui pointent aujourd’hui en bonne place parmi les pays en développement et émergeants.

Les intervenants ont évoqué les indicateurs révélés par la société BP à propos du gaz mauritanien, ce qui accroît davantage les aspirations des mauritaniens de voir leur pays réussir la croissance et un boom économique.

Le président Ghazouani, dans sa réponse, a dit qu’il saisissait la nécessité de parvenir à un boom économique dans le pays mais aussi l’ampleur des aspirations des mauritaniens, ajoutant que la réussite de ces aspirations étaient son obsession.

Le chef de l’état mauritanien a dit qu’il travaillait avec son gouvernement qu’il a voulu un gouvernement de compétences, à mettre en place des mécanismes de croissance et des plans économiques.

Il a ajouté que le gouvernement se penche actuellement sur la mise en place de plans et de stratégies à même d’avoir des retombées positives sur la vie des populations, soulignant cependant l’existence d’obstacles qui doivent être surmontés auparavant dont le plus important est que le citoyen soit le partenaire du gouvernement dans l’entreprise de développement.

Le président Ghazouani a dit qu’il saluait toute critique constructive à l’endroit du gouvernement mais qu’il s’étonnait cependant des critiques négatives et non constructives, citant pour l’exemple la prolifération des ordures, jetées par les citoyens dans les rues et devant les habitations.

Le président Ghazouani a ajouté que le citoyen est partenaire dans l’action de développement et que la coopération entre l’état et le citoyen est à même de favoriser un boom économique et une renaissance dans le pays.

Il a enfin ajouté que son gouvernement mettra en place des mécanismes destinés à associer les mauritaniens de l’étranger au développement du pays et révélé l’organisation en mars prochain d’une conférence pour la diaspora pour qu’elle exprime son point de vue sur la gestion du pays et les solutions à la double nationalité.

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire