Abdel Kader Ould Mohamed : Aux grands hommes , l’Humanité reconnaissante !

L’image contient peut-être : 1 personne, gros plan Il y’a d’abord , côté, humain , cette image personnelle de l’unique contact que j’ai eu avec Jacques Chirac. C’était au hasard d’une rencontre dans les coulisses du sommet DMO 5+5 de Tunis en décembre 2003 , lorsque , je ne sais pas comment , je me suis trouvé, au bout d’un couloir qui mène à une impasse , seul en face du President de la République française lequel avait , visiblement , échappé à son protocole étouffant , pour respirer dans le vide .

C’est le genre de rencontres qui renseigne le plus sur la vraie nature humaine des puissants de ce monde et , parmi eux , Jacques Chirac affichait, spontanément , une attachante modestie doublée d’une offre gratuite d’amitié,
En se pressentant à lui , il m’a répondu avec un large sourire tout naturel : La Mauritanie ! Je viens juste de rencontrer votre Premier ministre et ça s’est bien passé comme il se doit avec les Amis Mauritaniens.
Et puis il y’a d’autres mémorables images qui me viennent à l’esprit en apprenant sa mort , comme celle dans laquelle il s’efforçait d’échapper à l’envahissante sécurité israélienne pour sentir , dans un bain de foule , le parfum de la juste cause palestinienne.
Celle du Non à la seconde guerre du golfe qui se révéla, au final , être une entreprise barbare , visant à démolir les fondements de la civilisation humaine enfouis dans la vielle Mésopotamie .
Et il y’a , surtout , parmi tant d’images du grand homme qui oeuvra pour le rétablissement de la Grandeur de la France, l’inoubliable image de Jacques Chirac à ATAR, ma belle ville natale, , plaidant , sur les traces d’Ernest psichari , pour ces voix qui crient dans le Desert ..
D’ailleurs , l’une de ces voix L’accueillit par la chanson en se demandant , dans un fameux tube de l’époque, s’il avait profité de l’occasion pour écouter les charmantes voix des filles de Aheimedda . C’était ça , aussi le charme , somme toute , humain du souvenir de la visite du President Chirac en Mauritanie

 

Abdel Kader Ould Mohamed
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire