Une campagne au Maroc pour empêcher l’entrée des « Chargeurs » téléphoniques en provenance de Mauritanie

Campagne de grande envergure via «les médias sociaux» au Maroc et les sites de réseaux sociaux  qui  appelle à un réexamen des aspects ,des facilités accordées à certains commerçants, autorisés à importer des instruments et des appareils électroniques de leur voisin du sud (Mauritanie)

afin  que les «Chargeurs» et les batteries de  recharge soient exclus de ces facilités  d’importation.

Certains blogueurs marocains estiment que les chargeurs et les batteries de téléphones contrefaits, exportés  de la Chine  vers la Mauritanie, puis vers le Maroc, sont une cause directe d’incendies criminels enregistrés dans différentes régions de leur pays.

De nombreux incendies ont également eu lieu dans des maisons de quartiers huppés de la capitale mauritanienne, Nouakchott, directement imputables au faux  «Chargeurs», téléphoniques dont le plus important a eu lieu le 10 mars 2017, dans lequel l’homme d’affaires mauritanien Dah Ould Sid Ahmed a perdu la vie.

Le ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie numérique du Maroc a récemment annoncé une campagne intensive de contrôle de la qualité des chargeurs de téléphones portables et des batteries proposés sur le marché local, qui ont été importés dans le pays par différentes voies.

Source: https://www.anbaa.info/?p=51876

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire