Rapport britannique: le mauritanien demandeur d’un visa pour Londres est contraint de parcourir 4000 km à l’avance

Un résident mauritanien à Nouakchott, qui souhaite se rendre à Londres, doit parcourir au moins 4 000 kilomètres à l’avance. Toutefois, après avoir parcouru toute cette distance, il se peut qu’il ne soit pas  autorisé à réaliser ce rêve. .

Le rapport britannique est basé sur une note de l’ambassade de Mauritanie en Grande-Bretagne ,confirmant que toutes les demandes de visa pour la Grande-Bretagne, en provenance de Nouakchott nécessitent la visite du centre émetteur de visas au Maroc.

Cela se traduit par le fait   que le demandeur de visa doit parcourir 4000 km,sans compter les  obstacles supplémentaires pour obtenir le  visa au Maroc  nécessaire pour qu’un citoyen mauritanien puisse demander un visa britannique.
Selon le rapport, le demandeur de visa pour la Grande-Bretagne, le Canada, les États-Unis et l’Union européenne est « comme un joueur de roulette »,ou l’aventurier qui ne calcule pas les conséquences de ses actes , soulignant  que les éléments de preuve ,confirment que les titulaires de passeports africains en général ,rencontrent de nombreuses difficultés .

Surtout quand il s’agit d’obtenir un visa ,  compte tenu de ce qu’il a qualifié  de  «traitement injuste» par les ambassades des «grands» pays délivrant ces visas.
Le rapport a expliqué – à cet égard – que  les preuves indiquent  que les demandeurs de visas du continent africain  ,rencontrent un nombre considérable de procédures «administratives » à respecter, ainsi que des exigences «vagues» lors  des entretiens dans les départements consulaires, en plus du taux élevé  de refus de visas aux citoyens africains.

Il a souligné que parmi les preuves solides et les preuves évidentes  dressées contre les  Africains, en ce qui concerne l’obtention de visas, prouvent que   les candidats des pays africains à la recherche de visas ,sont confrontés à des défis plus importants que ceux des autres continents.

 

Source : https://www.anbaa.info/?p=51883

Traduit par adrar.info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire