Recrutement des officiers, la controverse continue….

Résultats finals du concours de recrutement d’élèves officiers pilotesLa controverse née, suite au recrutement de 47 officiers de l’armée de l’air, ne comptant aucun négro africain, publiée dans nos précédentes éditions:  ( http://adrar-info.net/?p=56905 ), (http://adrar-info.net/?p=56918),(http://adrar-info.net/?p=56948), (http://adrar-info.net/?p=57034), continue de susciter des réactions.Les dernières mettent face à face ,dans un échange récent ,  Haroun Rabani et Mohamed Lemin:

HAROUN RABANI ‪ :  » je regrette mon colonel que ce soit vous qui défende les bêtises des autres. Il y’a bien segrégation, manipulation et beaucoup de faux dans tous les recrutements et même dans l’avancement au cours de votre carrière dans notre armée.

Moi mème je suis victime. J’ai été admis pour suivre la formation de pilote et je me suis retrouvé à l’EMIA sans savoir pourquoi.

Vous aussi ,comment vous vous expliquez votre sortie avant le grade de général alors que O. Bolla , Med moctar , Hamadi le tare soient des généraux.  Sont-ils plus méritants que vous?

Personnellement je vous connais tous et si une logique de compétence devrait etre observée ,vous seriez vous aujourd’hui ,un général plus valeureux que ces faux.

Pouvez-vous m’expliquer comment O. lehreitani est si vite nomme général?‬
‪Le pays est en danger et le peuple est on ne plus excédé. Pour mieux le servir, laissons de coté les sentiments , nos petits interets et surtout nous interdir la langue de bois ».‬

 

MOHAMED LEMINb « Je comprends bien votre ressentiment et votre réaction. Cependant, je ne défends ni un système ni une personne.

Il n’est pas de ma nature de faire de la langue de bois et je n’ai aucun intérêt personnel à travers ce témoignage.

Je note tout juste, une démarche positive qui à mon sens et à long terme, contribuera à renverser la vapeur de la tendance de l’ascension d’une certaine catégorie de la population et la descente aux enfers d’une autre, et constituant de ce fait un pas important vers la promotion de l’égalité des chances pour tous.

Et partant, qui contribuera à un plus grand rapprochement des differentes composantes de ce pays et à renforcer la cohésion parmi nos différentes composantes.

Si nous en restons à ruminer les frustrations du passé, nous ne sommes pas près de sortir de l’auberge ».

 

9

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire