Un retraité: J’ai été fraudé et leurré depuis plus de dix ans (vidéo)

Le citoyen Mohamed Vall Ould Mohamed Kaber a déclaré qu’il avait été victime d’un « déduction « ,illégale de’une partie de  son salaire et de ses droits financiers de 2006 jusqu’à la date de son départ à retraite l’an dernier.

Ould Mohamed Kaber a expliqué dans un entretien avec Al-Akhbar que le « processus de détournement » a commencé par le remplacement de son compte bancaire par un autre compte, soulignant que depuis lors,il n’a plus bénéficié de gratifications,  indemnités ni  avancement  .

IL  a ajouté qu’une enquête antérieure menée au niveau du ministère de l’Économie et des Finances, où il travaillait avant sa retraite, a révélé que ses appointements ont été manipulés  pour permettre à une autre personne d’obtenir ses droits pécuniaires déductibles.

Il a également souligné que les promesses qu’il avait reçues pour régler sa situation se sont transforméesen  mirage.  Ce qui l’a conduit à recourir à l’inspection du travail.

Ould Mohamed Kaber a déclaré qu’il cherche,  à faire valoir ses droits, conformément à la procédure légale,soulignant que le ministère du Travail a refusé de répondre aux injonctions  de l’inspection du travail à propos de son cas.

Ould Mohamed Kaber  accuse l’ancien ministre Seyidna Aly Ould Mohamed Khouna d’avoir ordonné à l’inspection du travail de suspendre ses procédures d’enquête sur l’affaire.

IL  a appelé le président Mohamed Ould Ghazouani et le nouveau gouvernement à enquêter sur l’affaire, soulignant qu’il ne faitt que revendiquer son droit et mettre fin à ce qu’il a appelé le mépris administratif qu’il subit depuis plus de dix ans.

Image de prévisualisation YouTube

Source : https://www.alakhbar.info/?q=node/20389

Traduit par adrar.info

 

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire