La douane mauritanienne saisit une livraison du journal Le Rénovateur

La douane mauritanienne saisit une livraison du journal Le RénovateurL’édition 2110 du journal Le Rénovateur tiré à Dakar à l’imprimerie Tandian a été saisie par la douane mauritanienne au poste de Diama alors qu’il devait être distribué depuis le mardi (17 Septembre) en Mauritanie.

Le stock contenant 3000 exemplaires a été déchargé du car de transport en partance à Nouakchott ce mercredi sans motif clairement évoqué. Selon le chauffeur du bus, les agents de la douane ont ouvert l’emballage pour s’assurer du contenu du produit avant de le retirer des bagages.

Un agent a signifié laconiquement au conducteur que le journal traitait de sujets sensibles alors qu’il n’a pas daigné lire un traître mot pour le qualifier.

Et si tel était le cas, ce n’est pas à la police économique qu’est la douane de jouer au censeur. Le motif le plus plausible serait d’ordre tarifaire mais la presse n’a jamais été l’objet de saisie par la douane.

Depuis deux mois, le quotidien le Rénovateur est tiré au Sénégal. Contacté par CRIDEM, le Directeur de la publication du journal considère qu’à priori, c’est un abus très grave commis à l’encontre d’un journal connu pour son indépendance et son professionnalisme.

En prenant la mesure de la situation, la rédaction du canard indépendant fait supporter le préjudice aux auteurs de cette opération insolite, a martelé Cheikh Tidiane Dia, le Directeur de Publication du journal qui, dit-il, usera des moyens légaux pour réparer ce préjudice qui relève d’une entrave au droit à l’information.

Par La rédaction de cridem.org,

—-

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire